Hungary - Age of Consent

Please support our sponsor -- they provide free web-space for this site!

coolteensites.net
[Cool Teen Sites]

Source: http://www.actwin.com/eatonohio/gay/world.htm

HUNGARY LAWS: 1. Homosexual activity is legal, the age of sexual consent is 18 for homosexuals and 14 for heterosexuals.
2. Allows homosexuals to enter into Common-Law Relationships. This  allows gays to share Common-Law Partner Benefits as heterosexuals do, including the right to inherit property and a deceased partners  pension, but also bans adoption by homosexual couples.   3. Bans artificial insemination for lesbians.

Source:  http://www.interpol.int/Public/Children/SexualAbuse/NationalLaws/

Hungary - Hongrie - Hungría      Budapest

I. Ages légaux
Age de la majorité simple
L’âge adulte légal s’élève à dix-huit (18) ans. Ainsi, selon l’Article 107 de la Loi IV de l’an 1978,
portant Code Pénal de la République Hongroise, est réputée mineure " la personne qui, au moment
de l’accomplissement de l’infraction, a dépassé l’âge de quatorze (14) ans et n’a pas atteint l’âge
de dix-huit (18) ans. "

Age du consentement à l’acte sexuel
L’âge légal du consentement à l’acte sexuel s’élève à quatorze (14) ans dans une relation
hétérosexuelle et à dix-huit (18) ans dans une relation homosexuelle.

Age du consentement au mariage
En général, l’âge légal du consentement au mariage s’élève à dix-huit (18) ans. Avec le
consentement de l’autorité tutélaire, il s’élève à seize (16) ans. Le mariage contracté avant l’âge de
seize (16) ans ou sans le consentement de l’autorité tutélaire est invalide.

II. Viol
Article 197 (1) de la Loi IV de l’an 1978, modifié par la Loi LXXIII de l’an 1997

" Commettra un crime et sera puni d’une peine privative de liberté allant de deux à huit ans celui
qui, par la force ou par une menace directe conte la vie ou l’intégrité physique, aura contraint
une personne à la copulation, ainsi que celui qui aura profité de l’incapacité d’une personne à se
défendre ou à manifester sa volonté, pour s’accoupler avec elle. "

Article 197 (2) de la Loi IV de l’an 1978, modifié par la Loi LXXIII de l’an 1997
" Le délinquant encourra une peine privative de liberté allant de cinq à dix ans si, lors de
l’infraction :

a) la victime n’a pas encore atteint l’âge de douze (12) ans,

b) la victime se trouve confiée aux soins ou à sa garde, est éduquée par lui ou
reçoit un traitement médical,

c) deux personnes ou plus seront accouplées avec la même personne à une même
occasion et en connaissance de l’acte de l’autre. "

Article 197 (3) de la Loi IV de l’an 1978, modifié par la Loi LXXIII de l’an 1997
" Le délinquant encourra une peine privative de liberté allant de cinq ans à quinze ans si la victime
n’a pas encore atteint l’âge de douze (12) ans et que le viol a été commis suivant les dispositions
des alinéas (2) b et (2) c. "

II. Autres formes d’abus sexuels sur enfants
Inceste
Article 203 de la Loi IV de l’an 1978, modifié par la Loi LXXIII de l’an 1997

" (1) Commettra un crime et sera puni d’une peine privative de liberté allant d’un an à cinq ans,
celui qui sera accouplé ou qui aura accompli un acte impudique ou contre nature avec un parent
en ligne directe.

(2) Ne sera pas punissable, le parent en ligne descendante qui, lors de l’infraction, n’avait pas
dépassé l’âge de dix-huit (18) ans.

(3) Commettra un délit et sera puni d’une peine privative de liberté allant jusqu'à deux ans, celui
qui sera accouplé ou aura accompli un acte impudique ou contre nature avec son frère ou sa
sœur. "

Attentat à la pudeur
Article 198 de la Loi IV de l’an 1978, modifié par la Loi LXXIII de l’an 1997
" (1) Commettra un crime et sera puni d’une peine privative de liberté allant de deux ans à huit
ans celui qui, par violence ou sous une menace directe contre la vie ou l’intégrité physique, aura,
contraint une personne à commettre ou à subir un acte impudique ainsi que celui qui pour
accomplir cet acte, aura profité de l’incapacité de l’autre à se défendre ou à manifester sa
volonté.

(2) Le délinquant encourra une peine privative de liberté allant de cinq à dix ans, si lors de
l’infraction :

>a) la victime n’a pas encore atteint l’âge de douze (12) ans,

b) la victime se trouve confiée à la garde ou aux soins du délinquant, est éduquée
par lui ou reçoit de lui un traitement médical,

c) deux personnes ou plus auront commis un attentat à la pudeur avec la même
personne, à une même occasion et en connaissance de l’acte de l’autre.

(3) Le délinquant encourra une peine privative de liberté allant de cinq à quinze ans si la victime
n’a pas encore atteint l’âge de douze (12) ans et l’attentat a été commis suivant les dispositions
des alinéas (2)b et (2)c. "

Actes contre nature
Article 199 de la Loi IV de l’an 1978, modifié par la Loi LXXIII de l’an 1997

" Commettra un crime et sera puni d’une peine privative de liberté allant jusqu'à trois ans, la
personne ayant atteint l’âge de dix-huit (18) ans révolus et qui commet un acte contre nature
avec une personne plus jeune du même sexe. "

Actes contre nature commis par la violence

Article 200 (1) de la Loi IV de l’an 1978, modifié par la Loi LXXIII de l’an 1997
" Commettra un crime et sera puni d’une peine privative de liberté allant de deux ans à huit ans
celui qui, par la violence ou par une menace directe de la vie ou de l’intégrité physique, aura
contraint une personne du même sexe à commettre ou à subir un acte contre nature ou qui, pour
le consommer, aura profité de l’incapacité de la victime à se défendre ou à manifester sa volonté.

Article 200 (2) de la Loi IV de l’an 1978, modifié par la Loi LXXIII de l’an 1997
" Le délinquant encourra une peine privative de liberté allant de cinq à dix ans si, lors de
l’infraction :

a) la victime n’a pas encore atteint l’âge de douze (12) ans,

b) la victime est confiée à sa garde ou à ses soins, si elle est éduquée par lui ou
reçoit de lui un traitement médical,

c) deux personnes ou plus auront commis des actes contre nature - par la violence -
avec la même personne à une même occasion et en connaissance de l’acte de
l’autre. "

Article 200 (3) de la Loi IV de l’an 1978, modifié par la Loi LXXIII de l’an 1997
" Le délinquant encourra une peine privative de liberté allant de cinq ans à quinze ans si, lors de
l’infraction, la victime n’a pas encore atteint l’âge de douze (12) ans et l’acte a été commis suivant
les dispositions des alinéas (2)a et (2)b. "

Corruption d’enfant
Article 201 (1) de la Loi IV de l’an 1978, modifié par la Loi LXXIII de l’an 1997

" Commettra un crime et sera puni d’une peine privative de liberté allant d’un an à cinq ans celui
qui se sera accouplé avec une personne ayant moins de quatorze(14) ans ou - ayant atteint l’âge
de dix-huit (18) ans - aura commis envers elle un attentat à la pudeur ou un acte contre nature. "

Article 201 (2) de la Loi IV de l’an 1978, modifié par la Loi LXXIII de l’an 1997
" Commettra un crime et sera puni d’une peine privative de liberté allant jusqu'à trois ans, la
personne ayant atteint l’âge de dix-huit (18) ans qui sera efforcée d’inciter une personne n’ayant
pas encore atteint l’âge de quatorze (14) ans, à s’accoupler avec elle ou à commettre un acte
impudique ou contre nature. "

Obscénités
Article 208 de la Loi IV de l’an 1978, modifié par la Loi LXXIII de l’an 1997
" Commettra un crime et sera puni d’une peine privative de liberté allant jusqu'à deux ans, d’un
travail d’utilité publique ou d’amende, celui qui se sera livré à des actes impudiques aux fins de
la satisfaction de son désir sexuel en présence d’autrui. "

IV. La prostitution enfantine
La prostitution n’est pas un délit en Hongrie. Il est important de remarquer que les expressions
comme (la vente d’enfants, l’exploitation d’enfants) la prostitution d’enfants et la pornographie
impliquant des enfants ne figurent pas parmi les articles du Code Pénal Hongrois. Cependant, la
modification de la loi est en cours.

A. L’assistance donnée à la prostitution habituelle
Selon l’article 205 de la Loi IV de l’an 1978, modifié par la Loi LXXIII de l’an 1997

" (1) Commettra un délit et sera puni d’une peine privative de liberté allant jusqu'à trois ans, celui qui
aura mis son logement à la disposition d’autrui pour des fins de prostitution habituelle.

(2) Commettra un crime et sera puni d’une peine privative de liberté allant jusqu'à cinq ans, celui
qui est le propriétaire ou le gérant d’un établissement de prostitution, ainsi que celui qui finance
un tel établissement.

(3) Le délinquant encourra une peine privative de liberté allant de deux ans à huit ans si :

a) une personne n’ayant pas encore atteint l’âge de dix-huit (18) ans est exploitée
dans l’établissement d prostitution,

b) l’assistance donnée à la prostitution habituelle sera donnée par une
association de malfaiteurs organisée. "

B. Le proxénétisme

L’article 207, modifié par la loi de l’an 1997, définit le proxénétisme comme tel
" (1) Commettra un crime et sera puni d’une peine privative de liberté allant jusqu’à trois ans, celui
qui aura, dans un dessein lucratif, procuré à autrui une personne pour s’accoupler avec elle ou
commettre des actes impudiques ou contre nature.

(2) Le délinquant encourra une peine privative de liberté allant d’un an à cinq ans, s’il fait
métier de proxénétisme.

(3) Le délinquant encourra une peine privative de liberté allant de deux à huit ans :

a) lorsqu’il aura commis l’infraction contre un parent, une personne confiée à sa
garde ou à ses soins ou éduquée par lui ou contre une personne ayant moins de
dix-huit (18) ans,

b) lorsque l’infraction aura été accompagnée de fraude, violences ou menaces
contre la vie ou l’intégrité physique,

c) lorsque le délinquant est membre d’une association de malfaiteurs.

(4) Commettra un crime et sera puni d’une peine privative allant jusqu’à trois ans,
celui qui s’entendra avec d’autres pour accomplir une infraction qualifiée suivant
les dispositions de l’alinéa (2). "

V. La pornographie enfantine
Le terme " pornographie enfantine " ne figure pas encore dans la législation Hongroise, mais avec la
Loi LXXIII de l’an 1997 un nouvel article (195A) a été inséré ans le Code Pénal dont nous ne
possédons pas encore la traduction officielle.

Les auteurs des ces infractions pourront également être poursuivis sur base de l’article 195, pour
attentat au développement d’un mineur.

A. La production de pornographie illicite

Article 195A
" (1) Commettra un crime et sera puni d’une peine privative de liberté allant de deux ans à huit ans,
celui qui aura produit des représentations photographiques (filmées, vidéo ou autre) d’un caractère
pornographique, impliquant une personne âgée de moins de dix-huit (18) ans.

(2) Le délinquant encourra la même peine privative de liberté s’il emploie une personne âgée de
moins de dix-huit (18) ans dans un programme pornographique.

(3) Commettra un crime et sera puni d’une peine privative de liberté allant de deux à huit ans,
celui qui finance la production de tel matériel, dans les cas prévus par les alinéas (1) et (2) du
présent article.

(4) Concernant les alinéas (1) et (2), la représentation ou programme à caractère
pornographique se définissent comme des représentations ou activités qui manifestent
impudiquement la sexualité, qui offensent la pudeur publique et qui ont pour but d’éveiller le
désir sexuel. "

Finalement, il nous faut remarquer que la possession de pornographie juvénile ne
constitue pas encore une infraction en Hongrie.

B. L’attentat au développement d’un mineur
Article 195 (1)
" Commettra un crime et sera puni d’une peine privative de liberté allant jusqu'à trois ans celui
qui, chargé d’éduquer, surveiller ou garder un mineur, aura gravement mis en péril le
développement physique, intellectuel ou moral d’un mineur à lui confié. "

Article 195 (2)
" En l’absence d’une infraction plus grave, la peine sera prononcée à l’encontre de la personne
adulte qui aura incité ou se sera efforcée d‘inciter un mineur à commettre une infraction ou la
débauche. "

NOTE FROM THE EDITOR:   Copyright holders:  We are not trying to assert any rights to your article.  We operate as a repository with a virtually unlimited storage capacity.  We capture and store articles to prevent loss due to system crashes and the space limitations that most sites operate under.  We will remove your article if you wish.  This is a non-profit site.  AgeOfConsent.com is a repository of both legal and commentary information on laws relating to sexual activity.  We do not, and can not offer any legal advice or provide any legal counsel.  Do not write to us requesting our advice or suggestions -- your email will be ignored.  This web site and its contents are in no way affiliated, funded, or regulated by any Local, State, Federal or International government agency or governing body.  Information contained on this site has been provided by readers and/or has been discovered through the research of volunteers.  Other than cursory review, no efforts have been made to independently verify the current status of the legal statutes contained in these page nor whether any cases used as examples are still precedent.   Do not rely on this information to make legal decisions.  You should contact a legal advisor in your area for a proper determination of law on any questions you might have.  Any emails and other user comments and opinions included on this site are the opinions of the creator of the message and are not necessarily those of this site, its editors, advertisers or other affiliated entities.